OVH Community, votre nouvel espace communautaire.

Technicolor dépose le bilan de son usine d'Angers


Gaston_Phone
28/05/2012, 17h25
Citation Envoyé par mhi59
Je vous confirme que la fermeture de cette usine n'aura pas d'impact concernant l'utilisation de vos modems technicolor.
OVH va racheter Technicolor.

mhi59
28/05/2012, 13h04
Bonjour à tous,

Je vous confirme que la fermeture de cette usine n'aura pas d'impact concernant l'utilisation de vos modems technicolor.

jaghemard
28/05/2012, 12h34
Je lis qu'à Angers, il font des décodeurs. Ils font aussi des modems ?

Et de toute façon la fermeture d'une usine ce n'est pas la même chose que la fin de fabrication d'un produit. Il y a d'autres usines Technicolor.

ekarisor
28/05/2012, 12h25
je crois qu'on loue les modems routeur pour 3 eur/m. Le cout de la continuite du service est encore la responsabilite d'ovh,non? ce sera a eux de payer le remplacement ou d'assurer la mise a jour des firmwares et la retro compatibilite.

gbetous
27/05/2012, 07h54
Il est encore temps de libérer les codes sources des firmware, afin de ne pas laisser également les clients dans la panade !!!

Gaston_Phone
25/05/2012, 19h58
Technicolor dépose le bilan de son usine d'Angers

Extrait :
Technicolor a annoncé vendredi matin le dépôt de bilan dans la journée de son usine d'Angers (350 salariés), spécialisée dans la production de décodeurs, lors d'une réunion extraordinaire du comité d'entreprise de cet établissement, a-t-on appris de sources syndicales.

Interrogé par l'AFP, la direction de Technicolor a confirmé le dépôt de bilan dans la journée.

Pierre Julien, le mandataire nommé à la tête de l'usine par Technicolor, "a annoncé qu'il allait déposer le bilan (de l'usine) vendredi après-midi devant le tribunal de commerce de Nanterre" a indiqué Martine Guilbert, déléguée CGT, à l'issue de la réunion du CE.

"Ils ont fait état d'un défaut de paiement de près d'un million d'euros par mois, précisant qu'ils n'étaient pas en mesure de régler les salaires du mois de mai", a précisé Patrice Gilbert, représentant de la CFE-CGC.

Toujours de source syndicale, Technicolor devrait proposer au tribunal de Nanterre un plan de continuation de quatre mois "jusqu'en septembre ".

L'ensemble des représentants des salariés au comité d'entreprise ont émis un avis défavorable à la déclaration de cessation de paiement, estimant que le groupe Technicolor a les moyens de soutenir l'usine d'Angers.

"Nous ne sommes pas autonomes contrairement à ce qu'on veut laisser croire. C'est bien le groupe qui est responsable de notre société y compris dans la recherche actuelle de repreneurs", a insisté Patrice Gilbert.

Technicolor doit maintenir l'usine en activité "le temps qu'il faut pour trouver un repreneur. S'il faut 18 mois, c'est 18 mois", a estimé Mme Guilbert.

Dans un courrier adressé en début de semaine à Arnaud Montebourg, le ministre du redressement productif, le maire d'Angers, Frédéric Béatse, et les présidents de l'agglomération et de la région Pays-de-la-Loire, Jean-Claude Antonini et Jacques Auxiette lui ont demandé "d'interférer auprès de la direction du groupe Technicolor afin qu'un moratoire soit décidé" pour faciliter la mise en oeuvre de projets de reprise.

Celle-ci "suppose l'acceptation par Technicolor de garder une activité à confier à un industriel pour faciliter la montée en charge et ainsi sauver le maximum d'emplois", ont argumenté les élus.

Le site de Thomson Angers, dernier site de production européen de Technicolor, cessera son activité de fabrication de décodeurs numériques en juillet.

Un mandataire social a été désigné et a engagé des discussions avec de potentiels repreneurs pour maintenir des emplois sur place. Quatre pistes de reprises ont été avancées par Technicolor mais aucun projet concret n'a encore été rendu public.

Technicolor est né de la scission des activités grand public de l'ancien groupe public Thomson et s'est réorienté vers les technologies pour les médias et la création de contenus pour le cinéma et la télévision.

AFP