OVH Community, votre nouvel espace communautaire.

Installer GentooLinux via SSH


Elgi
24/01/2006, 18h37
pas de soucis
je n'ai dit tout cela que pour ceux qui liront et pas spécialement pour toi l'auteur

sinon encore une petite chose :
pour les celeron j'utilise ca :
CFLAGS="-O3 -march=pentium4 ..."
pour les pentium :
CFLAGS="-O3 -march=prescott ..."

et donc -O3 permet plus d'option pour CFLAGS

je n'ai plus en tête les sources qui m'ot fait faire ses choix.

Digimag
24/01/2006, 18h13
Merci Elgi,
J'ai pris tes remarques en compte. Cependant j'ai décidé de ne pas surcharger le How-To : la localisation en français, c'est déjà très bien expliqué dans le manuel. Mon but n'est pas de refaire le manuel de Gentoo, ni de raconter tout ce qu'il est possible de faire avec Gentoo (tout, sauf le café ) mais juste de donner quelques indications pour faciliter l'installation.

Elgi
24/01/2006, 07h52
Pour en savoir plus sur les CFLAGS et personnaliser au mieux le choix de vos options de compilations :
man gcc

Concernant le réseau, personnalement je n'aime pas trop utiliser dhcp, c'est un soft de plus à surveiller et nous pouvons aisément nous en passer.

Editer /etc/conf.d/net
Code:
iface_eth0="aaa.bbb.ccc.ddd broadcast aaa.bbb.ccc.255 netmask 255.255.255.0"
...
gateway="eth0/aaa.bbb.ccc.254"
puis lancer :
Code:
rc-update add net.eth0 default
Concernant le fichier /etc/make.conf, une suggestion :
USE="-X -gnome -kde -gtk -qt -cups bash-completion caps"
LINGUAS="fr fr_FR"

Si vous souhaitez françiser votre système :
Code:
# nano -w /etc/env.d/02locales
LANG="fr_FR@euro"
LANGUAGE="fr_FR@euro"
LC_ALL="fr_FR@euro"
puis lancer :
Code:
env-update && source /etc/profile
Pour vérifier vos paramètres de localisation :
Code:
# locale
LANG=fr_FR@euro
LC_CTYPE="fr_FR@euro"
LC_NUMERIC="fr_FR@euro"
LC_TIME="fr_FR@euro"
LC_COLLATE="fr_FR@euro"
LC_MONETARY="fr_FR@euro"
LC_MESSAGES="fr_FR@euro"
LC_PAPER="fr_FR@euro"
LC_NAME="fr_FR@euro"
LC_ADDRESS="fr_FR@euro"
LC_TELEPHONE="fr_FR@euro"
LC_MEASUREMENT="fr_FR@euro"
LC_IDENTIFICATION="fr_FR@euro"
LC_ALL=fr_FR@euro

Digimag
03/01/2006, 19h18
Gentoo sur votre serveur dédié

Installer un autre système d'exploitation à distance... Ce n'est pas forcement évident et c'est risqué. Bien qu'il existe des solutions assez fiables, je déconseille dès le début de suivre ce document aux utilisateurs qui ne sont pas encore à l'aise avec Linux. De plus, vous seul êtes responsables de ce que vous faites, je n'ai aucune résponsabilité. Vous êtes à présent avertis.

Pourquoi?
Par défaut, votre serveur a par exemple Red Hat. Cette distribution telle qu'elle est installée a le défaut de ne pas être à jour. Il devient quasiment impossible d'installer (même en compilant) quoi que ce soit. Les autres distributions (Debian) vous laissent peut-être plus de choix, Mais sont-elles optimisées pour le processeur de votre serveur dédié? Ou tout simplement vous souhaitez du sur-mesure?

Je vais vous guider pour installer Gentoo. En réalité, cela sera assez simple pour vous si vous avez déjà installé Gentoo sur une machine. Sinon, je vous conseille de vous entrainer sur votre PC, pour voir si vous y arrivez ou au moins tester cette distribution Linux. Je vous aiderai simplement à paramétrer correctement votre installation.

Préparatifs
Je vous conseille de faire une sauvegarde du système d'exploitation actuel ou au moins de vos données. Pour ma part, je n'en ai fait aucune, mais si vous n'êtes pas sûr de vous, vaut mieux ne pas suivre mon mauvais exemple.

Ensuite, dans votre Manager sur le site OVH, choisissez le boot en « Mode Rescue ». Rebootez le serveur. Un mot de passe root vous sera envoyé par mail dans quelques minutes après l'opération.
Dès lors, votre machine est démarrée sur un mini-système d'exploitation indépendant, que vous ne risquez pas d'endommager. Aucune partition ne doit être montée.

Installation
En supposant que l'architecture du serveur est x86, randez-vous sur la page de manuel de Gentoo. Vous pouvez commencer par le chapitre 4, Préparer les disques. Laissez un bon espace pour la partition principale, je vous conseille 6 Go environ. Vous pourrez ainsi y laisser quelques sauvegardes du système, utiliser ccache pour accélerer les temps des compilations. Il est sans doute intéressant d'avoir une partition /boot séparée: 8 Mo suffisent largement pour ma part). Ceci pour un seul but: augmenter la sécurité de votre système. Mettez-là en Ext2, cela augmentera la capacité de la partition, accelerera un peu le démarrage de votre système. Et ne montez pas cette partition par défaut au démarrage, c'est justement ça l'astuce.

Je vous laisse faire la suite. À la section 4.e. Monter les partitions n'oubliez pas de créer le dossier /mnt/gentoo ou bien choisissez un autre dossier, /gentoo par exemple.
Code:
# mkdir -v /gentoo
Poursuivez avec le chapitre 5. Pour télécharger une archive stage ou portage, randez-vous sur le miroir OVH, qui est logiquement le plus rapide pour vous.
Quand à la configuration des paramètres CFLAGS, voici un exemple de ma configuration:
Code:
CHOST="i686-pc-linux-gnu"
CFLAGS="-O2 -march=pentium4 -pipe -fomit-frame-pointer -mmmx -msse -msse2"
CXXFLAGS="${CFLAGS}"
MAKEOPTS="-j2"
J'ai installé sur un serveur dédié le moins cher, avec Pentium Celeron.

Quand aux options USE de /etc/make.conf, c'est à vous de voir ce dont vous avez besoin et ce qui ne vous est pas nécessaire. Cependant voici un point de départ qui sera utilisable dans les 99% des cas:
Code:
USE="-X -alsa -cups -dvd -esd -gnome -gtk -ieee1394 -kde -qt -usb"
Ces options enlvent le support pour l'environnement graphique, le support du son (ALSA et ESD), des ports inutiles (USB, IEEE1394) et enfin, le support pour les imprimantes est aussi enlevé (CUPS).

Au chapitre 6, n'utilisez pas mirrorselect (indisponible) mais ajoutez plutôt cette ligne dans votre fichier /etc/make.conf:
Code:
GENTOO_MIRRORS="ftp://mirror.ovh.net/gentoo-distfiles/"
Configurez le reste comme bon vous semble.

Au chapitre 7, il vous faudra configurer le noyau. C'est une étape à ne pas rater. Pour ma part, j'ai configuré manuellement. Je ne sais donc pas si ça fonctionne avec genkernel. Servez-vous de la commande lspci pour connaître les périphériques que vous avez.
Vous n'aurez pas besoin du PCMCIA, ni du USB, ni de port parallèle, ni des ports COM, ni des pilotes de la carte graphique.
Code:
# lspci
00:00.0 Host bridge: VIA Technologies, Inc. P4M266 Host Bridge
00:01.0 PCI bridge: VIA Technologies, Inc. VT8633 [Apollo Pro266 AGP]
00:0f.0 IDE interface: VIA Technologies, Inc. VT82C586A/B/VT82C686/A/B/VT823x/A/C PIPC Bus Master IDE (rev 06)
00:11.0 ISA bridge: VIA Technologies, Inc. VT8237 ISA bridge [KT600/K8T800/K8T890 South]
00:12.0 Ethernet controller: VIA Technologies, Inc. VT6102 [Rhine-II] (rev 78)
01:00.0 VGA compatible controller: S3 Inc. VT8375 [ProSavage8 KM266/KL266]
Il est important de choisir le bon pilote pour votre carte ethernet. Pour ma part:
Code:
Device Drivers --->
  Network device support  --->[*] Network device support
    Ethernet (10 or 100Mbit)  --->[*] Ethernet (10 or 100Mbit)[*] EISA, VLB, PCI and on board controllers
      <*> VIA Rhine support
Voilà. Enlevez tout ce qui n'est pas nécessaire, compilez votre noyau. Poursuivez le manuel.

Le réseau peut être configuré automatiquement par OVH par DHCP. Cependant le DHCP ne vous sert pratiquement à rien dans le cas d'un serveur dédié. Votre adresse IP ne change pas, vous pouvez très bien vous passer de cette installation en éditant le fichier de configuration /etc/conf.d/net:
Code:
iface_eth0="xxx.xxx.xxx.xxx broadcast xxx.xxx.xxx.255 netmask 255.255.255.0"
[...]
gateway="eth0/xxx.xxx.xxx.254"
Ramplacez les « x » par votre adresse IP. Ensuite, ajoutez cette intérface réseau au scripts de démarrage:
Code:
# rc-update add net.eth0 boot
Pour votre menu du chargeur de démarrage, il est inutile de créer plusieurs choix, vous n'y avez de toute façon pas l'accès.

Avant de redémarrer!
N'oubliez pas d'ajouter SSH aux scripts de démarrage!
Code:
rc-update add sshd default
Enfin, vérifiez bien si rien n'a été oublié.
Sur ce, bonne chance!

Et après?
À vous de voir, cela dépend de ce dont vous avez besoin . Peut-être un par-feu, iptables, peut-être un serveur Web, Apache, peut-être une base des données, MySQl... Tout dépend de vos besoins. Le sur-mesure, c'est ça . Profitez-en

Merci à tous ceux qui ont fait des remarques:
Elgi pour la configuration du réseau sans DHCP et la proposition des options pour le paramètre USE.