OVH Community, votre nouvel espace communautaire.

Perte de mails ?


jelie
23/09/2004, 14h59
Ben oui, mais je me demandais si cela se produisait vraiment en pratique, et si c'était avéré. Les routeurs sont-ils vraiment capables de perdre autant de données (car il n'y a alors pas que des courriels en question) ?

L.Boggio
22/09/2004, 18h46
La réponse est dans l'article :

L'équipe australienne met d'abord en cause le fonctionnement des routeurs, qui font simplement passer les données à un autre équipement, sans s'assurer préalablement de son bon fonctionnnement. En cas d'indisponibilité, ou simplement de surcharge d'un élément, les données n'arrivent jamais à destination, et restent à jamais perdues.

jelie
22/09/2004, 16h50
Bonjour,

Je viens de tomber sur cet article :

http://solutions.journaldunet.com/04...u_emails.shtml


Une équipe d'universitaires australiens estime, dans les résultats provisoires d'une étude, que plus d'1,5% des courriels sont perdus dans le réseau. Tim Moors, l'enseignant dans une université de Sydney qui dirigeait les travaux, impute à la conception même d'Internet ces pertes qui peuvent parfois avoir des conséquences, et n'ont rien à voir avec les solutions de filtrage utilisées en entreprise

L'étude est basée sur l'envoi de centaines d'e-mails à chacune des 18 adresses ouvertes auprès de fournisseurs variés, dont Yahoo!, Hotmail, des FAI, et des universités. Pas un de ces comptes n'a reçu tous les e-mails lui étant envoyés, y compris le compte de test ouvert sur les serveurs de l'université d'où les e-mails étaient envoyés. Un des services testés n'a reçu que 90% des emails qui lui étaient adressés.


Même si les chercheurs envisagent de renouveler l'étude à plus grande échelle pour obtenir une image plus juste de la fiabilité d'Internet, ils considèrent que le système, dans son état actuel, est "fondamentalement incapable de garantir la remise" des messages. Dans l'analyse des maillons défaillants du réseau, ni les routeurs, ni les clients et les serveurs -et leurs fonctionnalités- ne sont exonérés de ces résultats surprenants.

L'équipe australienne met d'abord en cause le fonctionnement des routeurs, qui font simplement passer les données à un autre équipement, sans s'assurer préalablement de son bon fonctionnnement. En cas d'indisponibilité, ou simplement de surcharge d'un élément, les données n'arrivent jamais à destination, et restent à jamais perdues.

Internet "fondamentalement incapable de garantir la remise" des messages
Les auteurs de l'étude considèrent également que les serveurs ont des capacités et des méthodes de stockage mal adaptées car trop sensibles aux crashs, et qui pourraient être améliorées par l'adoption des techniques de récupération de données utilisées par les services de P2P. Quand aux clients, qui restent l'élément le moins critiqué, ils gagneraient à proposer des nouvelles fonctions telles que la définition d'un destinataire alternatif, et à améliorer les systèmes d'accusation de réception pour qu'ils puissent repérer les messages importants restés sans réponse.

Mais 1,57% des emails perdus ne représentent qu'une fraction des quantités d'emails légitimes éliminés par des outils de filtrage mal paramétrés, ou simplement inadaptés.


Ce chiffre me paraît quand même conséquent...
Savez-vous ce qui peut causer de telles pertes ?

Julien