OVH Community, votre nouvel espace communautaire.

Debian Jessie sur Kernel OVH : création de volume LVM impossible


FelixK
12/06/2015, 16h47
c'est déjà pris en compte pour les prochains noyaux.

Pour ton installation, tu peux aussi t'aider avec un workaround qui perdurera les reboot:
ln -s /bin/true /sbin/hotplug

Félix

buddy
31/05/2015, 10h27
Salut,

tu peux aussi au moment de l'installation choisir le kernel "normal" et pas le kernel OVH.

captainadmin
30/05/2015, 21h18
Bonjour,

Est-ce que tu as essayé de faire un apt-get dist-upgrade sur ton serveur fraichement installé ?
De mémoire nous sommes encore en version beta chez OVH pour la debian Jessie, dans le doute je testerai de mettre à jour avec les dépots officiels debian.

Bon courage
http://www.captainadmin.com

defl
29/05/2015, 19h54
Bonjour,

Sur une installation OVH toute fraîche de Debian Jessie 8.0, réalisée aujourd'hui même sur de tous nouveaux serveurs, une tentative de création d'un volume logique LVM entraîne une erreur de ce type :

/dev/myvg/mylv: not found: device not cleared
Aborting. Failed to wipe start of new LV.
semid 98304: semop failed for cookie 0xd4d760d: incorrect semaphore state
Failed to set a proper state for notification semaphore identified by cookie value 223180301 (0xd4d760d) to initialize waiting for incoming notifications.
La création du groupe de volumes ne provoque aucun message d'erreur mais udev ne crée pas les periphériques.

Le kernel est celui laissé sur le disque lors de l'installation :

uname -a
Linux myserver 3.14.32-xxxx-grs-ipv6-64 #1 SMP Sat Feb 7 11:35:27 CET 2015 x86_64 GNU/Linux
Or, celui-ci a un élément problématique dans sa configuration (cf. /proc/config.gz) :
CONFIG_UEVENT_HELPER_PATH="/sbin/hotplug"
La documentation du noyau indique explicitement que cette variable doit être laissée vide.

Le problème est résolu en ajoutant la commande suivante à /etc/rc.local (sysctl ne permet pas d'attribuer une chaîne vide à une variable) :

echo '' > /proc/sys/kernel/hotplug
...mais un noyau qui ne pose pas ce problème serait sans doute préférable.